Carnet de voyage végane à Berlin

East Side Gallery - Berlin

Comme beaucoup de gens, je n’aurais jamais soupçonné que l’Allemagne ait grand-chose à offrir à la communauté végé. Or, surprise, il s’agit de l’un des meilleurs endroits à visiter pour tout végétalien qui se respecte. Eh oui, le royaume de la saucisse a vu naître une véritable prise de conscience et compte aujourd’hui plus de 7 millions de végétariens, soit presque 10 % de sa population! Pas mal comparé au petit 4 % du Canada. Et le mouvement ne cesse de rallier de nouveaux adeptes.

Cette réalité se traduit en une offre assez hors du commun de produits végés et éthiques. J’ai adopté le végétarisme quand j’habitais encore au Québec, et ce, sans même imaginer un jour devenir végétalienne, mais c’est tellement simple en Allemagne que la transition s’est opérée d’elle-même. On trouve généralement des options véganes bien identifiées d’un V vert dans les cafés et les restos. Sauf les restos allemands traditionnels, qui semblent souvent ignorer qu’il existe d’autres légumes en ce bas monde que les patates et le chou.

Ça se confirme dans ma ville de 500 000 habitants, Hanovre, et c’est évidemment d’autant plus le cas à Berlin, la troisième capitale européenne la plus visitée. J’ai récemment eu la chance d’y passer une fin de semaine et je me suis donné comme mission de vous préparer un petit article dans lequel je répertorie quelques petits conseils qui, je l’espère, sauront vous être utiles.

Petit lexique du végane en Allemagne

Tout d’abord, je ne surprendrai personne en affirmant que la langue allemande c’est du sport, mais en connaissant la base ainsi que les mots reliés au monde de la viande, vous vous faciliterez beaucoup la tâche et pourrez les cibler sur les étiquettes et les menus. Pour vous rassurer, dans une ville comme Berlin, vous devriez vous débrouiller sans problème si vous parlez anglais.

Bonjour : Hallo

S’il vous plaît : Bitte

De rien : Bitte (oui oui, c’est la même chose)

Merci : Danke

Végane : Vegan

Légumes : Gemüse

Viande : Fleisch

Poulet : Hühn, Hähnchen

Porc : Schwein

Lait : Milch

Beurre : Butter

Fromage : Käse

Biologique : Bio

Mot bonus : Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz. Ok, pour l’utilité on repassera, mais c’est probablement un de mes mots allemands préférés, alors j’avais envie de le partager avec vous! 🙂

Où faire ses emplettes

En Allemagne, la plupart des épiceries assez grandes, et même les pharmacies comme Rossmann et DM, ont une section bio offrant des produits véganes bien identifiés.

Mon amie a eu la bonne idée de pique-niquer tout près de la Cathédrale de Berlin, sur le bord de l’eau. On a acheté tout ce qu’il faut pour concocter de délicieux sandwichs au Biomarkt situé à quelques pas : petits pains, tartinade aux tomates séchées, simili viande froide fumée, tranche de fromage végé, chips de betteraves, bière et limonade pétillante à la rhubarbe, le tout accompagné de quelques légumes.

Pique-nique végane près de la cathédrale de Berlin Pique-nique végane près de la Spree à Berlin

Où bruncher?

On a beaucoup hésité entre le gros brunch principalement cru du Veganz et les crêpes funky du Let It Be. Mon amour inconditionnel des crêpes de toute sorte a fait pencher la balance vers cette crêperie entièrement végane aussi spécialisée en burgers, située dans Neukölln. Non seulement on a hyper bien mangé, mais le resto était adorable et chaleureux!

Let It Be, resto végane à BerlinIMG_2890Crêpes végétaliennes au resto Let it Be, BerlinMartin a commandé l’assiette Daryl Hannah (pour lui, c’est la fille dans Kill Bill, mais pour moi elle sera toujours la jolie sirène amoureuse de Tom Hanks dans Splash!), une immense galette de sarrasin farcie au carpaccio de betteraves, à la roquette et au pesto. Pour moi, comme un déjeuner se doit d’être sucré, j’ai opté pour un chocolat chaud recouvert de crème fouettée et l’assiette Pamela Anderson, soit une gigantesque portion de pancakes aux bananes accompagnées de beurre d’arachide et de sirop d’agave. On a dû travailler fort pour finir nos assiettes, mais c’était tellement bon qu’il était hors de question qu’on gaspille.

Petites applications mobiles pratiques

Pour ce qui est des autres repas, ce ne sont pas les options qui manquent. Pour vous aider dans vos recherches, je vous suggère de soit télécharger l’application Happy Cow ou, comme elle n’est pas gratuite (ce sont quand même quelques petits dollars bien investis), de faire vos recherches d’avance directement sur le site Web. Il y a aussi Berlin Vegan, une application gratuite en allemand qui vous indique ce qui se trouve près d’où vous êtes.

application mobile Happy Cow application mobile Berlin VeganAutre petit conseil, ne boudez pas les restos végétariens. Ils offrent généralement beaucoup d’options véganes vraiment intéressantes et valent donc la peine d’être considérés, surtout si vous voyagez avec des gens qui ne sont pas trop ouverts à essayer les restaurants exclusivement végétaliens.

Où trouver de la crème glacée végétalienne

Finalement, si le temps le permet, pourquoi ne pas vous offrir une bonne petite crème glacée? Avec mes amis, on n’a pas pu résister à la crème glacée à base de lait de baobab offerte par Esel, petit resto trop mignon situé sur la Mariannstraße dans le quartier branché de Kreuzberg.

Crème glacée végane à BerlinEsel - Crème glacée végane dans KreuzbergLe concept est simple, vous choisissez une base neutre à laquelle vous pouvez ajouter des coulis de fruits faits maison, du sirop de chocolat, des noix, etc. Le tout est ensuite mélangé directement sur une plaque glacée. On est à des milles de la crème glacée commerciale un peu fluo! Je me suis gâtée avec un sirop de chocolat noir, un coulis mangue-coco et quelques éclats d’amande caramélisée. Un régal pour les papilles!

Quoi faire à Berlin outre manger?

Manger c’est bien beau, mais qu’est-ce qu’il y a à faire dans la capitale allemande? Trop pour y passer seulement une fin de semaine, évidemment, mais 3 jours c’est quand même suffisant pour s’en faire une petite idée. On n’a visité aucun monument, mais on s’est beaucoup promené et on a surtout profité de l’ambiance un peu unique qui y règne.

Je conseille fortement d’effectuer un tour guidé gratuit en début de séjour, question de vous familiariser avec les différents quartiers et de connaître l’histoire de la ville un peu mieux. Berlin reste une ville relativement jeune, contrairement à ce qu’on pourrait penser, mais elle est extrêmement riche en histoire. Qu’on s’intéresse à l’art, à la Deuxième Guerre mondiale, aux camps de concentration, à la vie pendant la DDR, au Berlin alternatif, chacun y trouve son compte.

Porte de Brandenburg

Mémorial de l'Holocauste

Mémorial de l’Holocauste

Je vous conseille aussi de ne pas manquer la East Side Gallery qui, contrairement à ce que je pensais, n’est pas un centre d’achats mais bien un pan du mur de Berlin long de 1,3 km transformé en véritable mosaïque d’œuvres d’art.

Bruderkuss

Bruderkuss: Mon Dieu, aide-moi à survivre à cet amour mortel

East Side Gallery - Berlin

Beaucoup de petites personnes qui font beaucoup de petites choses dans beaucoup de petits endroits peuvent changer la face du monde

Beaucoup de petites personnes qui font beaucoup de petites choses dans beaucoup de petits endroits peuvent changer la face du monde

Pour finir, si vous êtes fan de marchés aux puces, gardez-vous de la place dans vos bagages pour rapporter les trouvailles que vous ferez au Mauerpark Flohmarkt! J’avoue, c’est un peu de la torture de ne pas pouvoir acheter ce magnifique coffre antique ou cette lampe d’une autre époque, mais vous y trouverez aussi des vêtements, des affiches et des bijoux qui sauront se faire tout petits dans vos valises. Des souvenirs uniques pour la famille, c’est l’endroit pour se les procurer.

Marché aux puces Berlin Marché aux puces Mauerpark, BerlinJe terminerai en vous avouant que, vu l’immensité de Berlin, je n’ai pas pu vous relayer tous les joyaux qui s’y cachent, alors si vous y êtes déjà allé, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses  dans la section des commentaires afin que nos lecteurs puissent aussi profiter de vos trouvailles et vos coups de cœur.

Pour plus de conseils voyage et de délicieuses recettes végétaliennes simples et nutritives, rendez-vous sur la page de Valises & Gourmandises!

  5 Replies to “Carnet de voyage végane à Berlin”

  1. Ariane
    June 5, 2015 at 3:27 pm

    Pour faciliter, au niveau du lexique, voici les mots écrits en phonétique:

    Bonjour : Hallo °Ha-lo° avec un ”h” aspiré

    S’il vous plaît : Bitte °Bi-te° bien prononcer le ”e” à la fin

    De rien : Bitte (oui oui, c’est la même chose)

    Merci : Danke °Dan-ke° bien prononer le ”e” à la fin

    Végane : Vegan °Fe-guan° le ”g” est dur

    Légumes : Gemüse °Gue-muuu-ze° le ”g” est dur et étirer le ”u”

    Viande : Fleisch °Flaich° le son ”ai” est comme dans le mot ”ail”

    Poulet : Hühn, Hähnchen °Hun° le ”h” est aspiré °Hén-chen° le ”h” est aspiré et

    Porc : Schwein °Chvein°

    Lait : Milch °Milch°

    Beurre : Butter °Bou-terre°

    Fromage : Käse °Ké-ze°

    Biologique : Bio °Bio°

    • aryane
      June 10, 2015 at 7:33 pm

      Merci! C’est une bonne idée, disons que l’allemand n’est pas la langue la plus facile à expliquer par écrit 🙂
      Es ist eine gute Herausforderung!

  2. June 7, 2015 at 3:21 pm

    De la crème glacée au lait de baobab, tiens donc!

    Cet article donne drôlement le goût de visiter Berlin. J’y suis allée il y a fort longtemps, je ne me souviens même plus ce que j’y avais mangé. Le chocolat avec la crème fouettée me fait tout particulièrement de l’oeil.

    • aryane
      June 10, 2015 at 1:00 pm

      Merci Babette 🙂
      C’est une si belle ville qui a tant à offrir. J’ai bien hâte d’y retourner!
      Si vous y allez, je vous conseille de continuer ensuite votre chemin vers Dresden, une de mes villes allemandes préférées.
      L’architecture et l’histoire y sont tout simplement incroyables!

Leave a Reply to aryane Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.